Télévision : un reflet infidèle de la société française, selon l’Arcom

juillet 29, 2022
diversite representation audiovisuel arcom societe 510768985 Drupal Télévision : un reflet infidèle de la société française, selon l’Arcom

Au regard des critères retenus, la représentation de la diversité de la société à l’écran apparaît perfectible :

  • en 2021, 14% des personnes sont perçues comme « non blanches » (16% en 2020), une proportion encore moindre sur les chaînes d’information en continu (10%) ;
  • la représentation des femmes est stable, à 39% contre 38% en 2020 ;
  • avec l’arrêt de France Ô, seules 3% des personnes apparaissant à l’écran en 2021 sont issues des territoires d’outre-mer (10% en 2019 et 2020) ;
  • la présence du handicap à l’écran représente un résultat « particulièrement décevant » : 0,8% alors que l’Institut national de la statistique et des études économiques (Insee) estime à 12 millions le nombre de Français en situation de handicap ;
  • quant au lieu de résidence, 65% des personnes habitent des centres-villes urbains (4% pour les banlieues, 13% pour les villages) ;
  • pour la représentation selon l’âge : la tranche d’âge majoritaire en France (20% selon l’Insee), celle des plus de 65 ans, est très peu représentée (5%) ;
  • parmi les catégories socioprofessionnelles, les CSP+ sont très majoritaires (75% à l’écran, contre 28% de la population générale). Dans l’information, la part des CSP+ culmine à 90%.

L’Arcom n’exerce pas qu’une mission de contrôle, voire de sanction (en 2021, une chaîne a subi une sanction pécuniaire), elle a également un rôle de sensibilisation.
À cet égard, une annexe propose le bilan des engagements pris en 2020 par les éditeurs, tant en termes de ressources humaines que de contenus des programmes.

Voir la source du rapport


Laisser un commentaire