Emploi dans les quartiers prioritaires de la ville (QPV) : un écart qui persiste avec les autres quartiers

juillet 28, 2022
emploi quartiers prioritaires ecarts financement 488742900 Drupal Emploi dans les quartiers prioritaires de la ville (QPV) : un écart qui persiste avec les autres quartiers

Le taux de chômage dans les QPV « est toujours 2,7 fois supérieur à celui des autres quartiers des unités urbaines », indique la Cour des comptes. Les contrats de ville de 2014 prévoyaient pourtant de réduire de moitié l’écart de taux d’emploi en QPV et hors QPV mais cet écart est encore de 21,3 points en 2019 contre 21 points en 2014.

Qu’est-ce qu’un QPV ?

Créés en 2014, les quartiers prioritaires de la ville (QPV) sont définis par un critère de bas revenu de la population : moins de 11 250 euros par an. Les 1 514 QPV sont répartis sur 859 communes et concernent environ 5,4 millions d’habitants, soit 8% de la population française. Les pouvoirs publics interviennent dans ces quartiers par des mesures de soutien économique et social.

Pour la Cour, les dispositifs « ne sont pas en mesure de réduire les écarts » pour plusieurs raisons :

  • les personnes les plus vulnérables, éloignées du travail ou en sortie négative (parfois répétitive) de dispositifs d’insertion sont en réalité difficilement atteignables ;
  • les dispositifs, très nombreux, sont illisibles pour les habitants ;
  • le cloisonnement entre les politiques du ministère du travail et celui de la ville « aboutit à un pilotage national très insatisfaisant ».

Voir la source du rapport


Laisser un commentaire