Déclaration de Mme Laurence Boone, secrétaire d’Etat chargée de l’Europe, en réponse à une question sur les relations avec l’Afrique, à l’Assemblée nationale le 26 juillet 2022.

juillet 26, 2022

Monsieur le Député,

Je crois que je vais rectifier et compléter peut-être certaines de vos remarques. Oui, le Président de la République est au Cameroun, au Bénin, puis en Guinée-Bissau et jusqu’au jeudi 28 juillet 2022. Il s’agit, après sa visite en Roumanie, en Moldavie, et en Ukraine, du deuxième grand déplacement international, ce qui confirme la priorité donnée au partenariat euro-africain dans la politique étrangère du chef de l’Etat. Soit on s’engage, soit on regarde.

Cette visite intervient dans le droit fil de l’agenda présenté en novembre pour renouveler la relation Afrique-France, mettre à l’honneur les liens humains et historiques entre la France et le continent. Ce sera l’occasion pour le chef de l’Etat de se placer une nouvelle fois à l’écoute des jeunesses africaines et françaises, et de mettre à l’honneur l’art, les cultures et le patrimoine du continent. Ce déplacement s’inscrit également dans un contexte régional et international difficile. La menace terroriste présente depuis plusieurs années au Sahel continue de se propager dans le Golfe de Guinée, ce à quoi la France a réagi en adaptant son dispositif sécuritaire.

Vous l’avez noté, les conséquences de la guerre en Ukraine se font également fortement ressentir sur le continent africain, très dépendant des importations de produits agricoles. Ne tombons pas dans le narratif de la Russie. Le déplacement va donc être l’occasion de mettre l’accent sur l’impulsion permis par l’initiative FARM. Elle a été lancée par le Président en mars dernier, vous vous en souvenez, pour renforcer notre résilience collective face aux crises alimentaires et favoriser l’investissement de long terme dans l’agriculture dans les pays vulnérables et notamment en Afrique.

Source https://www.diplomatie.gouv.fr, le 28 juillet 2022

Voir la source du rapport


Laisser un commentaire