Lutte contre la désertification : réunion de la COP15 à Abidjan

mai 13, 2022
COP 15 abidjan desertification 95098427 Drupal Lutte contre la désertification : réunion de la COP15 à Abidjan

De l’Afrique subsaharienne à l’Asie centrale, les sols se dégradent sur l’ensemble des continents sous l’effet du changement climatique, des sécheresses de plus en plus fréquentes, mais surtout de la pression des activités humaines (déforestation, agriculture intensive, surpâturage…).

Dans son rapport, l’ONU estime que 70% des terres émergées de la planète ont été transformées par les activités humaines et que 40% des terres sont dégradées. Si rien ne change d’ici à 2050, il faut s’attendre à une dégradation supplémentaire de 16 millions de km² de terres, soit une superficie équivalente à celle de l’Amérique du Sud.

La désertification a de nombreuses conséquences environnementales, mais aussi socio-économiques :

  • destruction d’écosystèmes et appauvrissement de la biodiversité ;
  • diminution de la capacité de stockage du carbone dans les sols ;
  • raréfaction des ressources en eau ;
  • pauvreté et insécurité alimentaire ;
  • déplacements de population à cause de la sécheresse ;
  • hausse des conflits et de l’insécurité.

Aujourd’hui, près de la moitié de la population mondiale est affectée par la dégradation des terres, en particulier les populations les plus pauvres. Ce phénomène menace, par ailleurs, environ la moitié du PIB mondial, soit 44 000 milliards de dollars.

Voir la source du rapport


Laisser un commentaire