Quelles sont les dix plus grandes fortunes de France ?

avril 6, 2022

Le patrimoine professionnel de Bernard Arnault et sa famille, l’homme le plus fortuné de France, est estimé à 158 milliards d’euros selon le classement 2021 du magazine Challenges [1]. Pour accumuler autant, une personne rémunérée au smic devrait travailler près de onze millions d’années et épargner tout ce qu’elle gagne. Ou, mesuré autrement, avec sa fortune, Bernard Arnault pourrait acquérir l’ensemble des logements de la ville de Marseille et de ses 868 000 habitants (voir encadré). Il pourrait aussi être propriétaire de tous les logements de Lyon, moins peuplée (519 000 habitants), mais plus chère au mètre carré.

Et encore, il ne s’agit que de son patrimoine professionnel. Sa fortune personnelle, placée dans l’immobilier ou les œuvres d’art par exemple, n’est pas prise en compte. À elles seules, les dix plus grandes fortunes de France représentent approximativement la valeur des logements de l’ensemble des cinq premières villes de province en termes de population (Marseille, Lyon, Nice, Toulouse et Bordeaux), où vivent plus de deux millions d’habitants.

Les dix plus grandes fortunes professionnelles en France
Société Patrimoine professionnel
en milliards d´euros
Fortune équivalente à la valeur de tous les logements de la ville de…
Bernard Arnault LVMH 157,5 Marseille ou Lyon
Famille Hermès Hermès international 81,5 Toulouse
Françoise Bettencourt-Meyers L´Oréal 71,4 Bordeaux
Alain et Gérard Wertheimer Chanel 67,0 Bordeaux
François Pinault Kering 41,5 Lille
Enfants de Serge Dassault Groupe Marcel Dassault 26,6 Versailles
Gérard Mulliez Groupe Auchan 24,0 Reims
Pierre Omidyar EBay/PayPal 20,0 Tours
Pierre Castel Castel Frères 14,0 Argenteuil
Patrick Drahi Altice 13,0 Orléans

Le patrimoine professionnel comprend celui de la personne nommée et de sa famille.
Lecture : Bernard Arnault et sa famille détiennent un patrimoine professionnel de 157,5 milliards d’euros. Une somme équivalente à la valeur de l’ensemble des logements de Marseille selon les estimations de l’Observatoire des inégalités.

Source : Challenges, classement 2021. Estimations de la valeur des logements de l’Observatoire des inégalités – © Observatoire des inégalités

Avertissement : le classement de Challenges ne prend pas en compte les dettes contractées.

Le montant cumulé de la fortune professionnelle des 500 personnes les plus riches frôle les 1 000 milliards d’euros, un montant qui a progressé de 30 % en un an. Les grandes fortunes ne connaissent pas la crise. Ni la crise financière de 2008, ni le choc boursier de mars 2020, ni le ralentissement économique dû à la pandémie de la Covid-19 n’ont entamé ces immenses fortunes. Les valeurs boursières de certaines entreprises du luxe ou du numérique ont même bénéficié des circonstances sanitaires. Le patrimoine de Bernard Arnault aurait quasiment doublé en deux ans, et les dix premiers de ce classement pèsent aujourd’hui 50 % de plus qu’en juillet 2019. Le niveau de la fiscalité française ne fait non plus guère d’ombre aux grandes fortunes.

Au-delà d’un certain niveau, l’accumulation de biens prend un sens différent de celui du patrimoine du commun des mortels. Pour les plus grandes fortunes, ce n’est plus l’utilité du bien détenu qui compte (profiter d’une belle maison, d’un avion privé, etc.), mais d’autres éléments. Ces immenses patrimoines servent des stratégies de distinction : étendre son pouvoir économique sur l’ensemble de la planète, devenir un bienfaiteur de l’humanité, un mécène de l’art, un explorateur de l’espace, celui qui prolongera la vie à l’infini, etc. Ces chiffres frappent l’opinion par leur démesure et en disent long sur une société qui laisse faire un processus d’accumulation aussi vaste.

Bernard Arnault peut-il acheter tout Marseille ? Notre méthode de calcul
Comment parvenons-nous à la conclusion que Bernard Arnault pourrait s’acheter l’ensemble des logements de Marseille ? Concédons que c’est une comparaison très théorique, mais elle a le mérite de donner l’échelle de ces immenses fortunes. Ces dernières ne sont pas constituées d’argent liquide, mais de parts dans des entreprises valorisées à leur cours en Bourse. Si Bernard Arnault vendait tout, on assisterait à un tremblement de terre boursier qui ferait chuter les cours. Nous avons estimé la valeur des logements de plusieurs grandes villes.

Nous avons considéré le nombre de logements du parc privé et social de la ville de Marseille, par exemple, et estimé leur valeur en multipliant leur nombre par la surface moyenne des logements (82 m2 pour les villes de plus de 100 000 habitants hors Paris, selon l’Insee), et par le prix moyen du mètre carré à Marseille (3 244 euros selon le baromètre LPI en mars 2021). Le calcul produit un ordre de grandeur : acheter l’ensemble des logements de Marseille reviendrait à une dépense d’environ 120 milliards d’euros, un montant inférieur au patrimoine professionnel du PDG de LVMH.

Illustration / © Corinne Veron-Durand pour l’Observatoire des inégalités


[1Classement au 1er septembre 2021.

Source


Laisser un commentaire