Agir pour le climat

avril 1, 2022

Les impacts inégalitaires de la crise climatique

De nombreux pays pauvres connaissent déjà des conditions météorologiques extrêmes et ne disposent pas des ressources nécessaires pour s’adapter à l’impact du changement climatique – par exemple, des stations de surveillance météorologique adéquates ou des barrières contre les inondations. Les pauvres sont également plus vulnérables au changement climatique parce qu’ils dépendent de la pluie pour leurs cultures, vivent dans des maisons mal construites dans des zones exposées et n’ont pas d’épargne ou d’assurance pour les aider à se remettre d’une catastrophe.

La fréquence et l’intensité des aléas climatiques augmentant, la capacité des personnes vivant dans la pauvreté à résister aux chocs s’érode progressivement. Chaque catastrophe les entraîne plus loin dans la spirale de la pauvreté et de la faim, et finalement du déplacement.

– les chiffres des changements climatiques –

AGIR POUR LE CLIMAT

Lutte contre le changement climatique, lutte contre la pauvreté

Oxfam fait campagne pour l’action climatique et travaille avec ses partenaires pour faire entendre la voix des communautés touchées par le changement climatique dans les négociations et les discussions internationales, afin de garantir que l’augmentation de la température mondiale soit maintenue en dessous de 1,5°C et que les personnes vivant dans les pays en développement soient soutenues pour s’adapter.

Nous travaillons avec les communautés locales pour renforcer la résilience face à la crise climatique.

Par exemple, dans le nord de l’Éthiopie, où les sécheresses sont plus fréquentes et plus graves, nous avons mis en place avec nos partenaires un système de microassurance pour les petits exploitants agricoles. En Afrique du Sud, nous avons installé des panneaux solaires dans des écoles pour montrer au gouvernement comment les solutions hors réseau réduisent les émissions et les coûts d’électricité.

Nous répondons également aux urgences liées au climat dans le monde entier.

Rien que l’année dernière, avec nos partenaires, nous avons fourni une aide humanitaire à des centaines de milliers de personnes victimes d’inondations, de tempêtes et de sécheresses meurtrières. Par exemple, après le cyclone Idai, qui a laissé plus de 2,2 millions de personnes dans un besoin urgent d’aide humanitaire, nous avons aidé à fournir de l’eau potable, des installations sanitaires et des kits d’hygiène à plus de 500 000 personnes.

Source


Laisser un commentaire