Fiscalité : notre analyse des programmes des candidat·e·s

mars 31, 2022

À quelques jours du premier tour de l’élection présidentielle, Oxfam France a analysé les programmes de candidats et candidates en matière de fiscalité au regard des propositions contenues dans notre Manifeste fiscal « vert, juste et féministe » publié en décembre dernier.

Cette évaluation des programmes fiscaux repose sur plusieurs critères : la volonté du.de la candidat·e de mieux taxer les plus riches, de rendre l’impôt plus juste, mieux taxer les multinationales et la spéculation, et la prise en compte d’une fiscalité écologique et féministe.

Fiscalité : que valent les programmes des candidat·e·s ?

Notre Manifeste fiscal propose 15 mesures concrètes et chiffrées pour une politique fiscale plus juste, qui permettrait de dégager au moins 65 milliards d’euros, sans augmenter la contribution de 70% des Français·e·s, c’est-à-dire les personnes gagnant moins de 2500 euros net par mois.

A l’heure actuelle, 7 candidat·e·s à la Présidentielle ont repris au moins une de nos 15 propositions. En tout, 12 propositions sont reprises dans cette campagne présidentielle.

Si une majorité des candidat·e·s ont repris au moins une des mesures proposées dans notre Manifeste, de fortes disparités existent dans les visions de la fiscalité défendues par chacun·e : si les mesures proposées par certain·e·s permettront de lutter efficacement contre les inégalités et la crise climatique, d’autres risquent au contraire de les accroître.

Programme fiscal : nos analyses détaillées par candidat·e

Découvrez les synthèses des évaluations par candidat et par thématique :

Globalement, le programme de Nathalie Arthaud n’est malheureusement pas assez détaillé pour permettre une évaluation fine de leur reprise de nos propositions.

Source


Laisser un commentaire