PROPOSITION DE RÉSOLUTION sur le certificat COVID numérique de l’UE – B9-0159/2022

mars 24, 2022

B9‑0159/2022

Proposition de résolution du Parlement européen sur le certificat COVID numérique de l’UE

Le Parlement européen,

 vu l’article 3 du traité sur l’Union européenne,

 vu l’article 143 de son règlement intérieur,

A. considérant que le Danemark, la Finlande, la Suède et l’Irlande devraient mettre fin à leurs restrictions liées à la COVID-19; que l’Espagne considère que la COVID-19 est désormais de nature endémique plutôt que pandémique; que l’Union a atteint un taux de vaccination de plus de 70 %; qu’il a été prouvé que le variant OMICRON était moins létal que les variants antérieurs;

B. considérant que le certificat COVID numérique de l’UE a été introduit en juillet 2021 et que la Commission a proposé que le certificat continue de s’appliquer jusqu’au 30 juin 2023;

C. considérant que, depuis le 3 novembre 2021, le Parlement exige de toute personne entrant dans ses bâtiments de présenter un certificat COVID numérique de l’UE;

1. estime que le certificat COVID numérique de l’UE est un mécanisme de contrôle excessif qui viole les droits de l’homme et les libertés publiques;

2. souligne que le certificat COVID numérique de l’UE n’est pas un moyen efficace de contenir la propagation de la COVID-19, étant donné que les personnes vaccinées peuvent encore transmettre le virus;

3. déplore le recours au certificat COVID numérique de l’UE comme condition d’entrée dans les bâtiments;

4. invite la Commission et le Conseil à révoquer le certificat COVID numérique de l’UE partout dans l’Union, étant donné que la situation épidémiologique actuelle dans les États membres exige une approche différente.

 

Source


Laisser un commentaire