Plan de résilience économique et sociale

mars 23, 2022

23/03/2022

Dans le contexte de la guerre en Ukraine et des conséquences de ce conflit sur la vie économique en France, le Gouvernement a annoncé le 16 mars un plan de résilience économique et social.

Le Premier ministre a annoncé le 16 mars dernier un plan de résilience économique et sociale afin de faire face aux répercussions de la guerre d’agressions russe en Ukraine et des sanctions prises par la France et ses partenaires à l’encontre de la Russie. Ces conséquences sont le prix de la défense des principes fondamentaux de l’intangibilité des frontières et du droit des peuples à disposer d’eux-mêmes. 

La guerre en Ukraine a ainsi des répercussions économiques, en particulier sur les prix de l’énergie (gaz, pétrole, électricité) et les approvisionnements de notre économique en intrants importés de Russie, de Biélorussie et d’Ukraine comme le titane, le palladium, le blé. En outre, les relations commerciales d’exportations des entreprises se voient perturbées.

Ce plan de résilience économique et sociale apporte des réponses ciblées sur les acteurs économiques les plus touchés afin de protéger à court terme l’activité des entreprises comme le pouvoir d’achat des ménages et accélérer la mise en œuvre de notre stratégie de réduction de nos dépendances, notamment en matière d’énergies fossiles.

Les 12 objectifs du plan de résilience

Les actions du plan de résilience économique et social sont structurées autour de douze objectifs :

  1. Renforcer le « bouclier tarifaire » pour les ménages et les petites entreprises
  2. Soutenir les entreprises dont les dépenses de gaz et d’électricité représentent une part élevée des charges
  3. Eviter les faillites des entreprises affectées par le choc
  4. Accompagner les entreprises impactées par les mesures de restriction des exportations, des importations et des activités, ainsi que par les perturbations du commerce international
  5. Faciliter la recherche de débouchés alternatifs des entreprises exportatrices
  6. Apporter des soutiens ciblés aux secteurs les plus exposés à la hausse du coût des intrants
  7. Sécuriser l’approvisionnement en intrants critiques
  8. Responsabiliser les donneurs d’ordre et faire jouer les solidarités de filière
  9. Renforcer la souveraineté énergétique
  10. Renforcer la souveraineté alimentaire de l’Europe
  11. Faciliter l’implantation en France des activités permettant de réduire nos dépendances
  12. Renforcer la cybersécurité des administrations, des entreprises et des infrastructures

Mis à jour le 23/03/2022

Source


Laisser un commentaire