Déclaration de M. Jean-Yves Le Drian, ministre de l’Europe et des affaires étrangères, sur le conflit en Ukraine et la sécurité alimentaire mondiale, à Bruxelles le 21 mars 2022.

mars 21, 2022

Nous avons un emploi du temps et un ordre du jour extrêmement chargés, aujourd’hui, mais je voudrais surtout souligner un point qui me paraît majeur, d’autant plus majeur qu’il y aura ce soir le Forum humanitaire européen : le point majeur, c’est qu’il faut que nous prenions à bras-le-corps l’enjeu de la sécurité alimentaire mondiale, parce que l’on connaît l’ampleur des productions, en céréales en particulier, d’Ukraine et de Russie, et on voit les conséquences de la guerre : l’impossibilité de récolter, l’impossibilité de semer, l’impossibilité d’exporter.

Ce ne sont pas les sanctions qui aboutissent à des graves dysfonctionnements de la sécurité alimentaire mondiale, c’est la guerre ; parce qu’il n’y a pas de sanction alimentaire, aucune.

C’est la guerre qui empêche et c’est la guerre qui, demain, entraînera des risques de famine. Donc, il faut que nous prenions en charge cette nouvelle donne, rapidement, non seulement nous, les Européens, en unifiant nos efforts, mais aussi nous, les Européens, avec les agences internationales et avec l’ensemble de nos partenaires, y compris les ONG, pour éviter qu’en plus de la guerre il y ait une crise alimentaire mondiale qui pourrait être gravissime.

Source https://www.diplomatie.gouv.fr, le 22 mars 2022

Source


Laisser un commentaire